ROLLIGONS ET TERRA-TIRES, WILLIAM ALBEE, BECHTEL, CATCO

 

   Texte en bas de la page

 

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25

ROLLIGONS ET TERRATIRES

1. Historique

1.1. Les débuts : En 1935, William Hamilton Albee, alors instituteur résidant dans un petit village Esquimau du détroit de Béring peut observer ses amis Esquimaux en train de hisser un canot chargé de 4 tonnes de viande sur la berge à l'aide de plusieurs outres de peau de phoque cousues et gonflées sous l'embarcation. Ils le tirent jusqu'en haut de la pente sans difficultés malgré le gravier et les pierres.

C'est en 1951 que William Albee, maintenant à Carmel, Californie, se lance dans une adaptation moderne des sacs des Esquimaux. Il conçoit des ‘sacs' en nylon imprégnés de caoutchouc, très souples, pouvant se déformer mais non extensibles. Après de nombreuses consultations, c'est finalement la société Goodyear Rubber and Tire Company qui accepte de les fabriquer, sur plans conçus par Albee. Il transforme alors son garage en centre de mise au point et construit le tout premier prototype, un 1x3 dont la pression au sol peut osciller entre 0,07 et 0,3 kg/cm2. La ‘Albee Rolligon Company' est crée à Monterey et son propriétaire prend des brevets (en ligne sur http://patft.uspto.gov/) sur les pneus larges et basse pression ainsi que les rouleaux d'entrainement supérieurs par friction. Plus tard, une suspension est brevetée.

Par la suite, avec l'aide de l'Armée Américaine, sortent une Jeep, un camion Réo et un Dodge Power Wagon, tous équipés de Rolligons. A ce moment commence une médiatisation de ces gros véhicules aux pneus impressionnants et de leur créateur. Ils passent même plusieurs fois aux Actualités Cinématographiques (Archives Pathé Gaumont de 1953 et 1957 en ligne). En 1957, est présenté le ‘Albee Rolligon, 7 ton, 6x6, Off-Highway, Transporter'.

1.2. John G. Holland : Mais Albee connaît des problèmes financiers et vend son entreprise à M. John G. Holland en 1960 qui déménage l'usine à Houston, Texas et prend le nom de Rolligon Corporation. M. Holland possède déjà une entreprise dans les transports lourds sur route et partage les bureaux, un entrepôt et la cour avec la nouvelle venue.

Rolligon Corparation construit plusieurs véhicules à entrainement par rouleaux à friction mais il apparait que s'ils opèrent bien dans le sable, la végétation et sur sol horizontal, les surfaces humides ou boueuses et inclinées font patiner l'entrainement et laissent les véhicules sur place.

C'est pourquoi Rolligon Corp. étudie vers le début des années 60 une fixation du pneu sur l'axe qui devient moteur et adopte le chassis articulé en créant le 4450, léger, très mobile et amphibie avec une pression au sol de moins de 0,15 kg/cm2. Après ce succès nait un 6x6, le 6650 et toute une gamme jusqu'au 14x14 et plus sur demande.

1.3. Bechtel : Au début des années 70, un joint-venture avec Bechtel Corporation de San Francisco est crée pour la construction de 12x12 (tracteur 8x8 et semi-remorque 4x4) à pneus lisses et entrainement par rouleaux. Ces camions, toujours en service aujourd'hui, sont construits sous la direction de William Albee Jr, le fils d'Albee et conducteur des premiers prototypes, par FMC Corporation en 1970/71 supportée par Bechtel Corp., qui vend l'opération à Tom Crowley. Ce dernier crée CATCO en 1973, grand opérateur de transport, y compris maritime, en Alaska et jusqu'à nos jours. Les 29 Rolligons appelés aussi Catco, sont reconstruits mais les pneus larges sont toujours fournis par Rolligon Corp. Ils sont les seuls au monde avec ce type d'entraiment par rouleaux. Munis d'une centrale de gonflage, on ajoute seulement des téléphones et des GPS.

Les pneus basse pression (0,2 kg/cm2) leur permettent de ‘flotter' sur la neige, de traverser la toundra d'été sans dommage pour ce sol extrêmement fragile, le sable et les marécages, tout en transportant 27 tonnes de matériel pétrolier et approvisionnements à 32 km/h. On pourrait croire que les rochers peuvent aussi être absorbés en douceur par ce système. C'est vrai, mais les crevaisons fréquentes sur les rochers pointus les proscrivent sur ce type de terrain.

Pick Oil Services offre les mêmes services sur la North Slope mais ses véhicules sont appelés ‘Toundra Cats' et ‘Rimpulls'. Ces dernières années ont vu le retour des véhicules à chenilles caoutchouc qui ont tout de même un impact plus grand sur les dommages aux sols de la toundra d'été. Sont également employés des Rolligons avec des pneus à chevrons et entrainement par l'axe central mais eux aussi ont un impact négatif : en cas d'enlisement, les roues se mettent à tourner sur place et abiment le sol.

1.4. Expansion : Rolligon Corp. reçoit en 1978 une grosse commande de la Chine représentant 75 véhicules de différents modèles sur 5 ans.

En 1999, Rolligon Corp., jusqu'alors spécialisée dans les véhicules commence à produire et vendre des matériels de production de pétrole comme les mélangeurs, l'électronique associée aux puits, les pompes, les tuyauteries, secteur qui connait à ce moment une grande extension.

Devant la nécessité de s'agrandir, son président et seul possesseur, Mike Dearing, décide de déplacer l'usine en 2002 à Anderson toujours au Texas dans une immense usine très bien équipée. Les taxes y sont 5 fois moins élevées qu'à Houston. Ses clients sont les sociétés comme Hallisburton, Schlumberger, Cudd Corp, des compagnies Russes, d'Amérique du Sud et du Moyen Orient. Le prix moyen d'un véhicule est de $ 750.000. Sa flotte de location, d'un emploi limité au Texas, en Louisiane et un peu au Canada, représente 5% de son chiffre d'affaire, ce dernier se chiffrant à $ 5.600.000 en 2002 avec 115 employés.

Le 10 Novembre 2006, Rolligon Corporation, avec maintenant 160 employés, est achetée par National Oilwell Varco Inc. de Houston qui fabrique également du matériel pétrolier.

2. Terra-Tires

Si Rolligon Corp. se convertit au cours des années 60 à l'entrainement des Rolligons par l'axe, Goodyear conçoit de son côté vers 1956 un pneu un peu moins large et plus résistant, appelé ‘Terra-Tire', décliné en de nombreux modèles et dimensions. Ces pneus sont les plus utilisés par la suite, y compris par Rolligon Corp. qui les adopte en plus de ses propres fabrications.

De nos jours, toutes les marques de pneus en proposent de similaires, par exemple : ‘MegaXbib' chez Michelin, ‘Twin' chez Trelleborg, ‘Flotation' ou ‘Forest King' chez Nokia, ‘Flotation' chez Bridgestone. Le pneu ‘Lypsoïd' sans flancs de Straussler et son homologue Russe le ‘pneu à arceaux' poursuivent, dans une construction différente, les mêmes buts que les Terra-Tires.

3. En Russie.

Les Russes, à l'époque Soviétique, construisent aussi leurs pneus larges. Ils sont élaborés en commun par l'Usine Automobile de Gorki et l'Institut des Pneumatiques de Moscou. Il faut remarquer le prolifique Institut NAMI qui sort entre autres l'ET-8 Ouragan, un 8x8 de 8 T.

4. Aujourd'hui : Un net regain d'intérêt pour ces véhicules impressionnants semble se dessiner sur Internet. Par exemple, un prospectus noir et blanc de 2 pages datant de 1957 ayant trait au ‘Albee Rolligon, 7 ton, 6x6, Off-Highway, Transporter'' coûte $ 84 sur ‘Ebay'.

L'inventeur William H. Albee, aujourd'hui âgé de 102 ans, a le premier l'idée du pneu basse pression très large et très souple. Il applique ses idées à des réalisations concrètes, ce qui est bien le plus difficile. Son rêve, très populaire dans la société d'alors, est de mettre à la disposition de chacun un moyen de transport sûr et économique, partout utilisable, 6/7 des terres émergées étant à l'époque dépourvues de routes.


Photos :

1 - Premier prototype d'essai de William Albee construit dans son garage.
2 - Dodge Power Wagon modifié par Albee et construit par West Coast Machinary Company de Stockton, Californie.
3 -- Sidecar 3x3 de Rolligon Corp. dans les années 60. Inhabituel !!
4 - Prototype du FWD Terracruzer 1ère version avec rouleaux d'entrainement en 1956.
5 - 7 - Chevrolet modifié, 'Albee Rolligon, 7 ton, 6x6, Off-Highway, Transporter' commercialisé en 1957.
6 - Rolligons 4x4 modèle 4450 à Intermat, Villepinte en Mai 1991.
8 - 12x12 Catco des années 70 toujours en service sur la North Slope en Alaska

9 -- Ardco 6x6 Modèle K avec tarière.
11 - Tracteur agricole Hemos.
12 - Foremost 6x6 Commander équipé d'une citerne pour pomper les poches d'eau des mines à ciel ouvert.
13 - Prototype de l'ATV Canadair Fisher en 1962/63. Tous les ATV (All Terrain Vehicle) et MTV (Marginal Terrain Vehicle) non chenillés roulent sur ‘Terra-Tires'.
14 - Transporteur ‘Deep Forest 670'.
15 -- Stabilisateur épandeur automoteur Panien PR316 sur base mécanique Renault. Palaiseau, Plateau de Saclay, Décembre 2003.
16 - Khan 14x14 de ‘60 Ton', tracteur 8x8 et semi-remorque à plateau 6x6 de Rolligon Corp.


17 - Prototype Russe MVTu-2 de l'Institut Automobile de Gorki en 1958. Les ‘Rolligons' arrière sont mus par rouleaux. Il semblerait que ce ne soit pas le cas à l'avant. Les composants sont ceux du GAZ-69.
18 - NAMI ET-8 ‘Ouragan' 8 tonnes de 1958. Il s'inspire fortement du Terracruzer, atteint 60 km/h sur route et 10 à 20 km/h dans le sable mou et les marécages.
19 -- Le Strannika, 8x8 articulé actuellement commercialisé possède des rouleaux moteurs comme les premiers Rolligons.
20 - Le FWD Terracruzer 2ème version équipé de Terra-Tires, sorti d'usine en 1957, entre en service dans l'Armée Américaine dont celle stationnée en Allemagne. A la fin des années 60, ils sont cédés à 6 entrepreneurs qui les transforment en dumpers (photo). Ils servent jusqu'en 1976 à la construction d'autoroutes aux environs d'Amsterdam sur des terrains humides mais sont malheureusement détruits.
21 - Tracteur Antonio Carraro près de Chindrieux au bord du Lac du Bourget utilisé pour la démoustication le 25 Mai 1996.
22 - Chassis Werklust DK-1 en 1986.
23 - Oural modifié à benne basculante en 1984.
24 - Dans les années 50, on rêve de croisières sur les étendues désertes à bord de paquebots terrestres comme celui-là. Dessin de Frank Tinsley dans ‘Mechanix Illustrated' de Février 1957.

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site